La chirurgie du menton

La génioplastie désigne la chirurgie plastique osseuse du menton. L’intervention se propose de modifier la morphologie de la portion antérieure de la mandibule afin d’obtenir un menton harmonieux. Elle peut ou non s’associer avec des chirurgie des bases osseuses du maxillaire visant à corriger des malformations dento-squelettique qui doivent être dépistées avant toute chirurgie du menton (Classe 2 ou 3 d’ANGLE).

Les principes de la génioplastie

La chirurgie du menton

Il existe 2 grand types de génioplastie :

  1. La génioplastie d’avancement qui permet de traitant un menton fuyant, souvent responsable d’un relâchement cervical associé. Afin d’obtenir l’effet escompté, on peut couper le bord inférieur de la mandibule, l’avancer de quelques millimètres puis stabiliser le tout au moyen de petites vis en titane. Pour des avancées plus importante, on peut utiliser des implants de polyethylène poreux (Medpor®) qui augmente de façon importante le volume et la projection du menton.
  2. La génioplastie de recul: elle permet une correction des mentons trop long ou trop haut. Elle implique forcément de couper l’os de la mandibule afin de le reculer.
    La cicatrice peut être cachée dans l’intérieur de la lèvre inférieure ou sous le menton, notamment lors d’un Lifting Cervico Facial.

La chirurgie du menton

En pratique

Un scanner facial avec reconstruction 3D vous sera demandé avant l’intervention afin de modéliser l’intervention. L’intervention est réalisée le plus souvent sous anesthésie générale mais peut s’envisage sous neuroleptanalgésie (anesthésie locale approfondie par des calmants administrés par voie intraveineuse) en cas de gestes simples (pose d’un implant par voie sous mentonnière). Ceci nécessite une consultation pré-anesthésique au minimum 48 h avant l’intervention. Dans la majorité des cas, l’intervention est réalisée en hospitalisation conventionnelle (entrée à 13h sortie à 11 h le lendemain).

La chirurgie du menton